STAPS : Mobilisation du 24/11/21, une journée qui en appellera d’autres !

staps compte rendu mobilisation

Compte rendu synthétique de la journée d’action nationale et locale du mercredi 24/11/2021 à l’initiative du SNEP, du SNESUP (FSU) et de collectifs d’enseignant·es des STAPS de Rennes2, le Mans, Rouen, la Réunion… Une mobilisation à élargir et amplifier pour obtenir un « plan d’urgence et de rattrapage ». Un grand bravo et merci à celles et ceux qui se sont mobilisés du local au national.

Sur le plan national

Le 24/11 au matin s’est tenue une très bonne conférence de presse avec des contenus argumentés, dynamique et interactive (dixit les médias présents : l’AFP, Le Monde, l’AEF, 20 minutes. Libération et l’Huma s’étaient excusés mais ont proposé de faire une ITW sur le sujet). Participaient aussi comme intervenants l’ANESTAPS ainsi que des collègues de Rennes, Bobigny, Chambéry, Le Mans pour témoigner de la réalité dans leurs composantes.

Un état des lieux pour la filière STAPS a pu être effectué ainsi qu’un rappel de nos analyses et revendications. Déjà des articles sont sortis :

Dépêche AEF 13h05 24112021 : « Université: les Staps se mobilisent pour dénoncer un « budget insuffisant » alloué à la filière »

Article du journal 20 minutes : amphis-bondes-manque-profs-installations-sportives-insuffisantes-pourquoi- etudiants-staps-decolerent

+ relais important sur Twitter

L’après-midi un rassemblement a eu lieu devant l’Assemblée nationale où 10 STAPS étaient représentés : Rennes, Le Mans, Rouen, Chambéry, Bobigny, Marne la Vallée, Paris, Lyon, Saclay. Chaque STAPS a pris la parole pour témoigner…

L’ANESTAPS est venu apporter son soutien à cette action en la personne de son président.

10 député·es (dont 2 de la Sarthe, 1 de la seine maritime (Rouen), de la Somme (Amiens), Marseille, St Denis…) sont venus apporté·es leur soutien et se sont publiquement exprimé·es pour exprimer leurs actions en tant que parlementaires … avec un arc (PCF, PS, LFI).

Noms pour info des parlementaires qui sont venue·es (Marie-George Buffet (93), Pierre Dharéville (33) (PCF) – François Ruffin (80), Sabine Rubin(93) et Loïc Prudhomme (33) (LFI), Michèle Victory, Sylvie Tolmont (72), Marietta Karamanli (72), Jean-Louis Bricout, Gérard Leseul (76) (PS et apparenté·es).

Et bien sûr, participation de secrétaires nationaux du SNEP-FSU et du SNESUP- FSU ainsi que le secrétariat académique de Paris SNEP-FSU.

Simultanément Localement/ académiquement

Il y a eu des mobilisations (+ d’autres non remontées à cette heure) :

  • Importante mobilisation et audience au rectorat de Rouen (200 personnes avec étudiant·es)
  • Staps de la Réunion, mobilisation de 300 personnes (personnels et étudiant·es)
  • Actions à Limoges pour concrétiser l’ouverture d’un master (enfin) et de moyens pérennes
  • Chambéry, un courrier (exposé des besoins)/demande d’entrevue envoyé

  • Font Romeu : tenue d’une AG et poursuite de demandes de moyens

  • Ainsi que d’autres initiatives (AG à Nanterre, Marne la Vallée , Lyon…)

Solidarité des autres STAPS. De nombreux collègues de STAPS nous ont envoyé des messages d’excuses sur leur impossibilité physique de s’associer à cette journée (local/Paris), en raison de la surcharge de travail et parfois du manque de dynamique collective à ce jour; tout en exprimant leur solidarité avec ce mouvement et leur souhait de pouvoir construire localement et nationalement d’autres actions avec ce mouvement « STAPS Oubliés, Urgence en STAPS et STAPS en lutte »… (messages d’excuses/solidarité de : Orléans, Amiens, Limoges, Reims, Valenciennes, Evry, Nanterre, Créteil, Font Romeu, Montpellier, Tarbes, Lille, Clermont, St Etienne, Marseille, Bordeaux, Nancy, Besançon, Strasbourg, Metz, Guadeloupe, Grenoble, Caen, Avignon, Nantes, Toulouse 3 , Brest, Poitiers, Nîmes, …).

Nous travaillons maintenant à la suite, notamment en tirant le fil du « jour du dépassement » (consommations des heures statutaires d’enseignement (sans HC et vacataires) rapportée au besoin total des maquettes et des semaines / jours d’enseignement). Par exemple les STAPS de Rouen et Marne la Vallée ont calculé qu’ils atteignaient ce jour mi-décembre, pour Orléans et le Mans c’est mi-janvier, … nous reviendrons sur cet axe de communication qui parle).

Nous allons programmer une nouvelle AG visio de tous les STAPS avant les vacances de Noël pour faire le point et travailler la suite des actions, en espérant que l’ANESTAPS entre autre s’y joigne lorsque le bilan du fameux DSG sera fait.. (Nous espérons bien construire aussi sur un jour (ou 2) un rassemblement physique national pour les STAPS ).

Pour conclure : une journée d’action (locale et nationale) de très bonne qualité sur les contenus exposés, la participation des médias et des parlementaires. Les délégations présentes à paris ont été très actives ainsi que les actions locales. Une dynamique et du lien continuent à se tisser qui ne demandent qu’à s’élargir s’enrichir et s’amplifier.

Bref ce n’est qu’un début …

anne.roger@snesup.fr pascal.anger@snepfsu.net

PARTAGER
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...

cr ag staps

Compte-rendu de l’AG du 18/01/2022

Cette assemblée générale s’est déroulée en visio et a regroupé 25 collègues de 13 STAPS (Amiens, Le Mans, Rennes, Rouen, Evry, Toulouse, Marne la Vallée (Eiffel), Valenciennes, Chambéry, Strasbourg, Limoges, Avignon, Paris, … et une ex collègue du STAPS de Toulon, …  excusés : Orléans, Montpellier  …).