Évaluation des heures d’EPS réellement effectuées

Mme Marie-George Buffet interroge M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports sur les heures d’EPS réellement effectuées par les élèves. Le nécessaire développement de la pratique sportive est intrinsèquement lié au sport à l’école, à travers l’EPS et le sport scolaire. C’est pour beaucoup d’enfants leur seule chance de faire du sport et d’intégrer la pratique sportive à leur vie future en créant les habitus de pratique. L’EPS contribue au développement de valeurs citoyennes, au respect de soi et d’autrui, la connaissance de son corps etc.

Malgré l’importance du sport à l’école, les conditions de la pratique sportive dans l’enseignement primaire et secondaire sont considérablement dégradées. L’EPS n’est plus intégrée au diplôme national du brevet et la matière est en déconsidération. L’un des freins importants est l’accès aux équipements sportifs rendu de plus en plus difficile pour de nombreuses classes. Beaucoup de professeurs d’EPS ne peuvent assurer les horaires réglementaires prévus.

Dans certains collèges, la moyenne de temps de pratique effectif sur les 3 heures d’EPS n’est que de 30 à 45 minutes. Les équipements sont soit trop loin, soit des problèmes d’articulation des créneaux horaires empêchent l’utilisation des équipements de proximité. Le ministère de l’éducation nationale, à travers les remontées des DSDEN, disposent des chiffres sur les temps d’EPS réellement effectués. Aussi, elle lui demande la communication de ces chiffres afin d’appréhender l’ampleur de ce problème, territoire par territoire

PARTAGER
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...

postes-unss

Urgent postes UNSS

5 postes sont à pourvoir au 01/09/2022 (DSDA 78, DSD 19 ; DSRA Nancy-Metz,
DSR Orléans-Tours,
DSD 63) – 1 poste à pourvoir au 01/01/2023 (DSD 54)