Budget Jeunesse et Sports 2022 – Le SNEP-FSU auditionné à l’Assemblée Nationale

Par Gwénaëlle Natter – Extrait du Bulletin 992 du 27/10/2021

Le 05/10/21, le SNEP-FSU était auditionné par le rapporteur de l’Assemblée Nationale pour les crédits budgétaires de la mission « Sport Jeunesse Vie Associative » du projet de loi de finances 2022, Bertrand Plancher.

Contrairement à nos ministres de tutelle, le SNEP-FSU ne se satisfait pas d’un budget qui ne bénéficie pas, ou si peu, aux politiques éducatives et sportives pour le plus grand nombre. En effet, les seuls crédits en augmentation correspondent à la montée en puissance de « dispositifs » tels que le service civique, le service national universel (SNU) ou encore le pass’sport, ainsi que les crédits pour la construction des infrastructures pour Paris 2024.

De plus, le ministère ENJS transfère la majorité de ses crédits vers des agences qui, dans les faits, utilisent les personnels JS pour accompagner les porteurs de projets, étudier les demandes de subventions, proposer des montants, faire les tâches administratives, …

Quant aux crédits du plan de relance, le manque de cohérence dans leur déploiement en faveur des associations sportives (clubs et comités) en 2021 (cf. article dans le précédent bulletin), interroge sur les perspectives 2022.

A lire aussi : Le plan de relance du sport

S’agissant des effectifs Jeunesse et Sports, dans la mesure où la masse salariale est portée par plusieurs budgets, il est impossible d’identifier ce qui relève des transferts programmés (notamment ceux liés à la réforme du haut niveau vers les CREPS) par rapport aux vraies diminutions. En effet, comme l’an dernier, les profs de sport exerçant les missions de Conseillers Tech- niques et Sportifs auprès des fédérations sportives sont directement rémunérés via le budget sport (BOP 219) , tandis que les CREPS bénéficient de subventions de ce même BOP pour payer les salaires de leurs agents JS, alors que les profs de sport en services exerçant les missions de Conseillers d’Animation sportive relèvent du budget de l’Education Nationale (BOP 214), tout comme leurs collègues Conseillers d’Education Populaire et de Jeunesse ou Inspecteurs JS… En fait, la seule augmentation correspond au recrutement de 80 chefs de projets SNU !

Pour le SNEP-FSU, les crédits du ministère ENJS doivent rester à sa main et être renforcés, pour permettre à des personnels JS, plus nombreux, de déployer les politiques publiques éducatives et sportives sur tous les territoires.

PARTAGER
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...

vignettes prévention ete

L’été à Jeunesse et Sports

Vive les vacances ! Et pour qu’elles se passent dans les meilleures conditions possibles, les personnels Jeunesse et Sports sont pleinement mobilisés pendant la période estivale.

jo paris

Remaniement à Jeunesse et Sports

Si l’identité de la ministre chargée des sports intéresse beaucoup les medias, c’est qu’elle révèle, de façon symbolique, la place que le gouvernement souhaite accorder au sport dans la société, notamment dans la perspective des jeux de 2024

JS

Télétravail à Jeunesse et Sports

Alors que des négociations sur le télétravail sont en cours avec la DGRH du MENJS/MESRI et que certaines professions souffrent du fait que cette possibilité leur soit refusée, la problématique est inverse à jeunesse et sports, notamment pour les professeurs de sport à qui certaines hiérarchies locales veulent imposer le statut de télétravailleurs lorsqu’ils ne sont pas en train d’exercer leurs missions au sein du rectorat ou de la DSDEN.