Enquête « usure professionnelle » et fin de carrière

L’allongement des carrières, relève d’une décision politique qui fait peu de cas des exigences professionnelles, des formes de pénibilité du travail et du vieillissement des travailleurs. Le ministère de l’éducation nationale, dans les orientations stratégiques de prévention des risques (2018-2019) met en avant la question spécifique d’exercice du métier de professeur d’EPS en soulignant le grand nombre d’accidents de service subis par notre profession.

C’est dans ce contexte et dans la continuité du Grenelle de l’éducation que le SNEP a agi fortement auprès du DGRH pour obtenir l’ouverture de groupes de travaux traitant de l’usure professionnelle et de nos fins de carrières.

Ainsi, au-delà des déclarations d’intention institutionnelles, à partir d’une connaissance de la situation vécue et réelle, le SNEP-FSU vous propose, en s’appuyant sur l’enquête suivante, de porter la voix de la profession.

PARTAGER
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...