Une rentrée de rêve !

Le rêve

On a vécu une rentrée particulière, mais chaque année n’est-elle pas particulière ? Effectivement, cette rentrée est inédite : nous n’avons jamais déployé autant d’efforts et de convictions personnelles, d’interactions dans les équipes EPS pour pouvoir faire notre métier le plus normalement possible.

L’action du SNEP et de la FSU pour notre discipline, fin août, a permis d’avoir un complément au protocole de rentrée scolaire, intitulé « Repères pour la reprise de l’EPS en contexte COVID ». Cependant, certaines recommandations nous laissent perplexes : ainsi, il est noté dans le paragraphe port du masque et distanciation : « Les textes réglementaires en vigueur, éclairés par les avis du Haut conseil de la santé publique prévoient une distanciation d’au moins deux mètres en cas d’activités sportives, sauf lorsque la nature de la pratique ne le permet pas » (LOL). Où est le bon sens là-dedans ? 

Les feuilles de route de l’Inspection Générale, et de l’Inspection Générale de l’Enseignement Agricole, ont fait totalement confiance aux enseignants d’EPS dans la mise en œuvre de leurs pratiques. Cependant, certains d’entre nous ont eu à gérer des injonctions contradictoires dans certaines académies, de la part des IPR. D’autres collègues ont connu des difficultés de contingences matérielles diverses, un temps sans vestiaires, et/ou sans installations sportives. De même, les rencontres inter-lycées dans le cadre de l’UNSS sont compromises.

Mais n’est-ce pas la caractéristique de notre métier et notre professionnalisme que de nous adapter ? Nous en avons fait la preuve en relevant le défi, et quel bonheur simple que d’être avec nos élèves et de les voir vivre sans masque en EPS.

Comment évoluera cette pandémie sanitaire, sociale et économique ? Si la crise Covid écrase toute autre actualité, il y a encore pour le SNEP-FSU des dossiers brûlants à ne pas oublier : que deviendra le dossier des retraites ? Quelles évolutions pour les salaires et la revalorisation promises par les gouvernants ? Comment la loi de transformation de la fonction publique impactera notre statut et nos missions ?

Soumis à ces pressions et en ayant conscience, il nous faudra nous mobiliser pour ne pas subir, du fait d’être un tant soit peu aveuglé par la crise COVID. 

Il est insupportable que le Premier Ministre brandisse une épée de Damoclès de confinement généralisé, pour briser toutes formes de constatation sur le fond de sa politique, et qu’il renvoie la responsabilité de trouver des solutions à la crise sanitaire aux Régions, aux municipalités, aux écoles, et finalement à chacun et chacune d’entre nous. 

Sébastien Gardet 

PARTAGER
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...

Solidarité

C’est quoi le SNEP-FSU, son originalité ?

C’est le seul syndicat développant une expertise sur les contenus de l’EPS, menant des réflexions pédagogiques et didactiques sur ces contenus ainsi que sur la conception des équipements et des installations sportives, afin de mieux répondre aux besoins des élèves et des autres usagers