Replay Soirée de l’EPS n°1 / Saison 3 – Les formes de pratiques scolaires libèrent ou enferment nos élèves ? Des exemples en badminton

Mercredi 28 septembre – 18h30 / 20h

L’EPS, pour être en phase avec son époque, devrait créer des formes de pratiques scolaires.

N’est-il pas curieux d’être obligé.e de préciser que l’EPS, discipline scolaire, propose des formes de pratiques scolaires ?

Pourrait-il en être autrement au sein de l’école ?

Le qualificatif de scolaire ne renvoie-t-il pas à un public et un temps particulier, celui de l’École ?

Cependant, aujourd’hui certaines formes de pratiques, loin de permettre aux élèves de se sortir d’eux-mêmes, de se transformer, partent des ressources et motivations présupposées et tendent à reproduire les inégalités de sexe ou sociale. Selon le principe que les filles n’aimeraient pas la compétition, on leur propose des formes de pratiques supposées davantage les motiver, mais qu’en est-il vraiment ?

Regards croisés d’enseignant.es et de chercheur.es sur certaines formes de pratiques scolaires, leurs intérêts et leurs limites. Cette soirée prendra appui sur le badminton dont l’enseignement tend à ne pas beaucoup transformer les élèves… Quelles pratiques pour rompre avec les éternel.les débutant.es ?

Avec nous pour débattre :

Olivier Dieu et Clément Llena, maitres de conférences à l’université de Lille

Alain Becker et Dominique Kramer, membres du centre EPS et société

 Stéphane Gobet, professeur d’EPS au lycée Cézanne de l’académie Aix-Marseille

PARTAGER
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...

une nouveau site

Soirée de l’EPS n°3/Saison 3 : EPS et écologie, où est le problème ?

Les chaleurs de l’été ont sans doute accéléré une prise de conscience collective de la crise du climat. Nous ne pouvons plus continuer sans penser à un changement de société.  Une soirée « verte » pour réfléchir à notre contribution en tant que discipline et enseignant·e à cette question sociétale.

fsu debat educ prio

Éducation prioritaire, quel devenir ? Enjeux et propositions

Le gouvernement modèle progressivement un nouveau projet pour l’éducation prioritaire. La FSU organise le jeudi 17 novembre, de 18h à 19H30, une soirée d’analyse avec des chercheurs, des parents et des enseignants pour comprendre les transformations en cours et déterminer les priorités pour agir.