Déclaration liminaire FSU à la FS-SSCT du CSA MJS

decla js

Cette réunion de la formation spécialisée en santé, sécurité et conditions de travail du Comité Social d’Administration Ministériel de la Jeunesse et des Sports est consacrée au suivi des avis adoptés par la formation spécialisée ainsi qu’à l’impact du SNU sur les conditions de travail des personnels J&S.

Vous nous avez transmises les réponses de l’Administration aux demandes formulées le 24/10/23 et le 18/12/23. Au-delà de la question des délais de transmission (documents reçus hier et avant-hier), nous nous interrogeons sur le contenu des réponses que vous y apporter : « c’est écrit dans nos orientations», « on ne peut pas », « on va organiser un groupe de travail », « on est d’accord sur le principe », … S’agit-il d’un aveu d’impuissance ou d’une forme de provocation ?
Nous sommes élu.es au CSA MJS et à sa formation spécialisée, nous exigeons la transmission des données relatives à l’ensemble des agent.es relevant de ce périmètre J&S ; elles sont indispensables pour nous permettre de jouer notre rôle.
Votre refus est d’autant plus incompréhensible que nous disposions d’informations l’an dernier que nous ne retrouvons pas cette année. Au-delà des enquêtes, un certain nombre de données pourrait être facilement remonté si les personnels J&S étaient clairement identifiés dans votre base, ou encore s’ils étaient tous gérés par une seule et même DGRH et rémunérés sur un seul et même BOP (revendication FSU).
D’ailleurs, malgré nos multiples interpellations à ce sujet, les problèmes liés aux dysfonctionnements dans la communication entre le ministère et ses agent.es persistent. A titre d’exemple, comme évoqué lors du CSA MJS du 26/01/24, tous les personnels J&S n’ont pas reçu les voeux de la ministre. Cela peut sembler anecdotique mais c’est en réalité exaspérant pour un.e agent.e que l’information ne parvienne pas jusqu’à lui/elle ! Parce que ces dysfonctionnements ne concernent pas que les voeux. Le problème se retrouve aussi bien au niveau des politiques publiques J&S à mettre en oeuvre que s’agissant des informations relevant des Ressources Humaines destinées aux agent.es. Sans oublier la communication syndicale où les listes OSTIC ne permettent toujours pas de s’adresser à l’ensemble de nos collègues de façon satisfaisante.
D’un côté les personnels J&S ne reçoivent pas d’informations de notre/nos ministère(s) et de l’autre ils/elles sont innondé.es de mails qui ne les concernent, pas émanant d’organisations syndicales qui ne les représentent pas (car pas dans leur champ d’intervention), sans pour autant recevoir celles de nos organisations élues au CSA MJS. C’est insupportable !

Concernant le SNU, nous dénonçons depuis de nombreux mois la charge de travail exorbitante qui pèse sur l’ensemble des services et des collectifs de travail (cf. article SNEP-FSU du 25/09/23 « Le SNU, une mission qui phagocyte l’activité des services J&S ») , mais nous aurons l’occasion d’y revenir au cours de cette réunion au moment où nous examinerons ce point de l’ordre du jour.

Pour conclure : à quand des actes concrets pour améliorer la qualité de vie au travail des personnels J&S ?

Pour le reste, nos précédentes déclarations en CSA MJS restent valables.

Merci de votre attention.

PARTAGER
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...

decla js

Déclaration liminaire FSU au CSA MJS du 12/07/24

Ce CSA MJS se tient à la veille des Jeux Olympiques et Paralympiques mais aussi au lendemain d’élections législatives anticipées. L’extrême droite a été battue dans les urnes, son programme raciste et antisocial ne sera pas mis en œuvre

Effet JOP : quel accueil dans les clubs à la rentrée ?

Pour tirer collectivement le plus grand profit de l’héritage des Jeux, le Ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques annonce un plan d’anticipation de la rentrée sportive 2024. Mais que met-il réellement en place ?

decla js

Déclaration liminaire FSU au CSA MJS du 05/06/24

Les résultats des concours J&S 2024 sont désormais connus, le nombre de lauréat.es correspond au nombre de postes ouverts, sauf pour les IJS. La FSU souligne la dynamique qui est à l’oeuvre depuis notre arrivée à l’EN mais rappelle que cela reste insuffisant