Dossier spécial Sport Scolaire

Le SNEP FSU à vos côtés pour relancer le sport scolaire.

Après 4 années au « régime Blanquer », l’EPS et le sport scolaire n’ont pas été particulièrement « à la fête » !

Depuis l’arrivée de notre ministre 771 postes EPS ont été supprimés alors qu’on enregistre 87 000 élèves de plus ; l’horaire EPS a été abaissé en LP ; l’option facultative HNSS a disparu ; le plan mercredi et le 2S2C ont mis les AS en concurrence avec le périscolaire et l’extra-scolaire ; la réforme des lycées “confisque” des mercredis après-midis aux AS et à l’UNSS. Il aura fallu toute la pugnacité du SNEP FSU pour obtenir la création d’un enseignement de spécialité éducation physique, pratiques et culture sportives (EPPCS) pour la voie générale au lycée, mais avec seulement 1 à 3 lycées par académie c’est très insuffisant. Quant au bac pro métiers du sport, l’unité facultative « secteur sportif » (UF2S) devrait être implantée dans une centaine de LP, sans les moyens afférents, et n’offrira à terme une équivalence que pour 2 unités capitalisables du BPJEPS sur les 4 nécessaires à l’obtention ce diplôme…

Depuis le début de la crise sanitaire le SNEP FSU n’a eu de cesse d’exiger des mesures de protection des personnels et des élèves tout en revendiquant la préservation d’une EPS et d’un sport scolaire de qualité. A la demande du SNEP FSU, le ministère a fini par publier 4 scenarios colorisés avant la rentrée. Pour autant, des incohérences et des questions restent en suspens. Nous avons interpelé le ministère mais nous sommes sans réponse à ce jour.

Pour le SNEP FSU : la pratique de l’AS se faisant dans le cadre de groupes constitués sur la base du volontariat, les notions de niveaux et de non-brassage doivent disparaitre. La reprise des rencontres inter-établissements, dans le cadre d’un protocole spécifique à l’UNSS, et puisqu’elle est autorisée dès la rentrée, doit être fortement encouragée et affirmée.

Nos élèves ont besoin d’activité physique et de rencontres sportives et artistiques, les animateurs-animatrices d’AS et les cadres UNSS en sont convaincus. Il est de notre responsabilité de favoriser et d’organiser la pratique des licencié·es UNSS pour qu’elles et ils s’inscrivent en nombre dans nos AS et participent aux évènements sportifs construits autour des APSA que nous saurons mettre en œuvre tous et toutes ensemble.

Plus que jamais, faisons preuve d’un volontarisme à toute épreuve, nous le devons à nos élèves. En unissant toutes nos forces, notre objectif commun est de remettre l’UNSS et les AS en avant !

BONNE REPRISE A TOUTES ET A TOUS !

PARTAGER
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...

CA de l’UNSS du 10/12/2021

L’audition des 4 candidat·es au poste de directeur/directrice nationale et le budget prévisionnel 2022 étaient à l’ordre du jour