Ne loupez pas le Forfait Mobilités Durables, vérifiez votre éligibilité !

Par Benoît Chaisy

Depuis l’année dernière, des modifications obtenues sur le forfait mobilités durables ont permis l’élargissement des bénéficiaires. En effet, dès 30 jours de trajet domicile-établissement en covoiturage, ou vélo, ou autres (trottinette électrique, hoverboard, gyropodes…) dans l’année, vous êtes éligibles à une prime de 100 euros ; entre 60 jours et 99 jours de trajet dans l’année, vous êtes éligibles à une prime de 200 euros et enfin, au-delà de 100 jours dans l’année, vous êtes éligibles à une prime de 300 euros.

Cette répartition en trois paliers est bien plus juste et permet à plus d’agent·es d’en bénéficier. Mais si son montant maximum a été relevé à 300 euros, nous sommes encore loin des 800 euros accessibles dans le privé !

Celles et ceux qui bénéficient d’une prise en charge partielle de leurs frais de transport sont également éligibles à cette prime. Cela concerne nombre de collègues qui cumulent train et vélo, train et trottinette, train et covoiturage…. Cette prise en compte pour la première fois sur l’année complète, permettra enfin à celles et ceux qui cumulent transports en commun et vélo (ou autres…) de pouvoir bénéficier du taux le plus élevé.

Il y a également la prise en compte nouvelle de services de location de vélo, de services de mobilité partagée.

La circulaire du ministère est partie vers les rectorats le 7 novembre. Il faut donc vous rapprocher rapidement du secrétariat de votre établissement pour connaitre la façon dont votre rectorat prévoit le remplissage et le retour des formulaires et le faire impérativement avant le 31 décembre ! Le remplissage et la forme des retours (papier ou numérique) dépendent de chaque rectorat même si une majorité semble maintenant passer par Colibris.

Un problème ? Une question ? Contactez votre SNEP-FSU académique. 

PARTAGER
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...