Une année bien difficile

Par Bernard Charlier

Une année bien difficile vient de s’écouler pour les retraité.es. Le COVID et ses multiples variants ont profondément perturbé leur vie et malheureusement atteint nombre d’entre eux.

Chaque mois, un nouveau variant plus dangereux que les précédents voit le jour.

C’est dans ce contexte que le gouvernement n’hésite pas à s’attaquer à nos pensions, faisant peser de lourdes menaces sur notre pouvoir d’achat, alors que nous avons déjà perdu en 10 ans l’équivalent d’un mois de pension. Cela ne suffit pas à notre président de la république qui abandonne la loi grand âge, dérembourse les soins conduisant les mutuelles à annoncer de futures hausses considérables des cotisations pour les retraité.es.

Le groupe des 9, loin de s’en laisser compter, a réagi à la hauteur de l’attaque. Le 2 décembre dernier, des dizaines de milliers de retraité.es se sont rassemblé.es à Paris pour exiger du gouvernement qu’il taxe les profits et non le fruit du travail et les pensions. Le groupe des 9 prévoit en janvier une adresse solennelle au Président Emmanuel Macron lui rappelant les promesses du candidat. Une nouvelle initiative le 24 mars est prévue dans un cadre régional.

En cette année présidentielle d’autres actions marqueront la campagne des candidats. Nous vous souhaitons à toutes et tous une très bonne année porteuse d’espoirs et de luttes.

Ne lâchons rien…

PARTAGER
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...