Des milliers de retraitées et retraités dans les rues de Paris !

Ce 02 décembre plus de 25 000 retraités ont défilé de Denfert-Rochereau à la place des Invalides pour se faire entendre d’un gouvernement sourd aux préoccupations des retraités :

  • Des pensions qui n’augmentent pas : plus d’un million de retraités sous le seuil de pauvreté et 5 millions ont moins de 1 000 € par mois !
  • Une revalorisation de 0,4 % en 2021 alors que les prix ont augmenté de 2,6 % cette année : c’est misérable ! En 2022, on annonce 1,1 % au 1er janvier : aucun rattrapage !
  • Des difficultés d’accès au système de santé,
  • Des services publics qui s’éloignent des citoyens : la Poste, les transports, les hôpitaux de proximité … alors que l’Internet n’est pas la solution : 30 % n’y accèdent pas,
  • Des menaces sur la Sécurité sociale avec la création d’une 5e branche qui ne résout en rien le problème de l’autonomie des personnes âgées.
  • Des menaces sur les libertés individuelles et collectives.

Les retraités ont aujourd’hui manifesté leurs exigences. Ils sont venus en masse de l’ensemble du territoire pour exprimer leur colère après des années de mépris, de refus de rencontrer leurs organisations, de dégradation de leur niveau de vie.

Cette situation est inacceptable, les retraités et leurs 9 organisations après le 31 mars, le 1er octobre, et aujourd’hui le 2 décembre à Paris, expriment fortement et massivement leurs mécontentements et leurs exigences. D’ores et déjà, ils prévoient d’autres mobilisations et actions dès le début de l’année 2022 si le gouvernement continue à ne pas entendre. Plus que jamais les retraités vont marquer le paysage social dans notre pays pour gagner leurs revendications sur l’augmentation des pensions et retraites, le développement de la protection sociale, de la Sécurité sociale ainsi que des services publics.

Déterminés et en colère, ils continueront !

Marc Bastide (UCR-CGT, 263 rue de Paris, 93515 Montreuil cedex) 
Didier Hotte (UCR-FO, 141 avenue du Maine, 75680 Paris cedex 14) 
Jacqueline Valli (UNAR-CFTC, 45 rue de la Procession, 75015 Paris) 
Daniel Delabarre (UNIR CFE-CGC, 59 rue du Rocher, 75008 Paris) 
Marylène Cahouet (FSU, 104 rue Romain Rolland, 93260 Les Lilas)
Gérard Gourguechon (UNIRS-Solidaires, 31 rue de la Grange aux Belles, 75010 Paris)
Marc Le Disert (FGR-FP, 20 rue Vignon, 75009 Paris)
Roger Perret (Ensemble & solidaires – UNRPA, 47 bis rue Kléber, 93400 St Ouen)
Michel Denieault (LSR, 263 rue de Paris, 93515 Montreuil)

PARTAGER
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...

Une année bien difficile

Une année bien difficile vient de s’écouler pour les retraité.es. Le COVID et ses multiples variants ont profondément perturbé leur vie et malheureusement atteint nombre d’entre eux.

edito 07102021

Une société à reconstruire

Après une pandémie qui dure toujours, comment douter des nécessaires solidarités envers les plus démunis, de l’importance de la prise en charge de la dépendance, du rôle primordial des services publics ?