L’équipe de football féminin US Orléans sacrifiée sur l’autel budgétaire !

Alors que la section féminine de l’USO évolue en D2 et que les garçons jouent en N1 et se situent après le milieu de tableau, le président du club a décidé de sacrifier l’équipe féminine au profit de l’équipe masculine pour des raisons budgétaires. Cette décision est ouvertement sexiste et donc inacceptable. Alors que le sport féminin attend depuis trop longtemps une reconnaissance, cette situation ne devrait pas advenir en 2024. L’État a une responsabilité indéniable et devrait en urgence abonder le budget du ministère des sports pour permettre en particulier le financement du sport féminin.

La décision de sacrifier l’équipe féminine du club tient d’une logique de marchandisation du sport et d’une vue de profits à court terme. Le SNEP-FSU dénonce cette politique anachronique dans une période où l’évolution de la pratique féminine suit une courbe ascendante. Si ce choix placera de nombreuses joueuses dans une situation personnelle précaire, il envoie aussi un bien mauvais signal pour la démocratisation de la pratique sportive des jeunes filles.

Le SNEP-FSU, attaché à l’égalité Femmes/Hommes et à la démocratisation du sport pour toutes et tous, dénonce cette situation et s’associe à toutes celles et tous ceux qui contestent cette décision inique qui relègue le sport féminin à une variable d’ajustement.

Pétition « Football Féminin en Danger USO ORLEANS D2 TERMINEE ! »

Communiqué de presse du SNEP-FSU, le 28 mai 2024

PARTAGER
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...