L’Éducation mobilisée ce 17 janvier !

D’année en année les transformations et les choix budgétaires restrictifs pour le système éducatif mettent à mal le Service public. Une des raisons qui ont poussé les enseignants et les enseignantes à manifester est l’absence scandaleuse de revalorisation pour tous et toutes ! Des salaires en berne avec en perspective une réforme des retraites qui va aggraver la situation des personnels. Enseigner jusqu’à 64 voire 67 ans pour annuler la décote dans un métier qui exige un haut niveau de formation et donc un début de carrière tardif pour toucher une pension amoindrie n’est pas acceptable ! Elle ne l’est pas pour les personnels, elle ne l’est pas plus pour des élèves qui auraient des enseignant·es de l’âge de leurs grands-parents…

Des moyens en baisse constante, des effectifs élèves de plus en plus chargés dans les classes, des conditions de travail qui se détériorent, des réformes qui renforcent les inégalités, une gestion opaque des enseignant·es, une réforme de la voie professionnelle qui aboutirait à sa destruction, des mesurettes sur le collège qui aboutissent à la suppression de l’enseignement de la technologie, la généralisation de dispositifs qui n’ont pas vécu totalement la phase expérimentale et qui n’ont pas fait l’objet d’évaluation… Les raisons de la mobilisation sont multifactorielles et les problématiques immenses.

La mobilisation des personnels de l’Éducation pour dénoncer la casse organisée du service public et porter ses revendications, est une étape dont la grève du 19 janvier contre le projet de réforme des retraites sera un des points d’orgue.

L’Éducation nationale a pour mission essentielle de former le·la citoyen·ne de demain, de lui apporter tous les éléments de culture, de savoirs et de savoir-faire indispensables. Pour la réaliser, les personnels ont besoin de moyens, de temps, d’être revalorisés, d’être reconnus et de partir en retraite sereinement à 60 ans avec un taux de remplacement de 75 %.

Nos organisations syndicales appellent les personnels de l’Éducation nationale à se mobiliser massivement le 19 contre la réforme des retraites, pour leurs salaires et leurs conditions de travail.

Contacts :

Co-secrétaire Générale du SNEP-FSU – coralie.benech@snepfsu.net

Secrétaire Générale du SNES-FSU – sophie.venetitay@snes.edu

Secrétaire Générale du SNUEP-FSU – sigridgerardin@yahoo.fr

Secrétaire générale  du SNUIPP – guislaine.david@snuipp.fr

PARTAGER
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...

15 Mars 2024 : un jour de (G)Rêve pour l’EPS

Cette grève est un appel pour que l’ensemble des enfants fassent 4h d’EPS et non pas « 30 min d’activité physique quotidienne » ou même « 2h de sport » en plus pour une vingtaine d’élèves par collège

Un remaniement pour quoi faire ?

4 ministres de l’Éducation nationale en 2 ans… Cette grande instabilité est le signe non pas d’errance politique, le cap étant donné par l’Élysée et Matignon – il ne change pas – mais sur la difficulté à incarner cette politique