Salaires

Le niveau du salaire dépend de l’indice de recrutement et de la valeur du point d’indice (gelé depuis 2017
Indice BRUT = 4,6860€ / Indice NET= 3,79348€). Le salaire de base peut être complété par les prestations
familiales, les indemnités et les heures supplémentaires.

L’indice minimum de recrutement préconisé est l’indice 367 ; certaines académies comme Créteil et Versailles
appliquent un indice de recrutement supérieur en considérant le niveau du diplôme.

Réévaluation

  • Pas d’automaticité de l’évolution de la rémunération.
  • Cependant, obligation pour l’administration de procéder à un examen au cas par cas tous les 3 ans.
  • Si réévaluation inférieure ou égal à 20% pas de nouveau contrat, juste un avenant.
  • Si absence de revalorisation de rémunération sur une longue période, alors que l’agent donne toute satisfaction, le juge administratif considère que c’est une sanction disciplinaire déguisée.
  • La réévaluation peut, en fonction des responsabilités et missions de l’agent, se faire à un niveau plus élevé que l’indice immédiatement supérieur à l’indice de référence où se situait antérieurement l’agent.

Revendications SNEP FSU

  • Revalorisation de toutes les grilles indiciaires, 60 points pour chaque échelon
  • Dégel du point d’indice par une première revalorisation de 10 %
  • Revalorisation des indemnités existantes et indexation de celles-ci sur la valeur du point : doublement de L’ISOE et augmentation de la part variable, augmentation des indemnités relatives à l’enseignementspécialisé et adapté et élargissement (quand des élèves sont intégrés dans des classes ordinaires), indemnité de sujétion pour classe à examen revue à la hauteur de 1250€.
PARTAGER
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...

Indemnités

Les professeurs d’EPS contractuels, peuvent prétendre à différents types d’indemnités.

Edito de Nathalie Bojko

La loi de Transformation de la Fonction Publique entend amplifier le recours aux personnels contractuels et crée de nouveaux droits pour les contractuels : la rupture conventionnelle et la prime de précarité ……bel effort !