Bulletin Secteur Sports – Janvier 2024

Pour que l’année des JOP soit celle du rebond nécessaire

2024, l’année des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, est arrivée. Ces JOP auront fait couler beaucoup d’encre et, à n’en pas douter, ils feront encore l’objet de nombreux articles, de nombreuses questions, de nombreuses critiques.

Et derrière cet évènement, c’est tout le sport français qui est, d’une manière ou d’une autre, impacté et dans le viseur. Or, chaque jour voit son lot de nouvelles « affaires » qui renvoient à la population le sentiment que le sport est gangréné et que rien ne va. Ces situations intolérables doivent cesser ; le SNEP-FSU les condamne. Il porte d’autres valeurs et revendications pour le sport.

2024, la Grande Cause Nationale est « le sport », ou plutôt « l’activité physique »… car au lieu de soutenir le sport associatif fédéral, le gouvernement incite les Français·es à adopter des modes de vie moins sédentaires, renvoyant à chaque individu la responsabilité de se prendre en mains, en vue d’en tirer des bénéfices pour sa santé. Mais il ne promeut pas le sport dans ses différentes formes et cadres de pratique !

De plus, il entretient la confusion entre « faire du sport » et « bouger », tout comme les dispositifs 30 minutes d’APQ en primaire et les 2 heures de sport au collège. Et pour avoir une activité physique quotidienne, il n’y a plus besoin d’équipements sportifs, ni de professionnel·les formé·es,…

En cette nouvelle année, formulons le vœu d’une prise de conscience généralisée pour redonner au sport et aux personnels J&S toute la place qui devrait être la leur dans la société.

Édito écrit le 21 décembre 2023

PARTAGER
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...

decla js

Déclaration liminaire FSU au CSA MJS du 12/07/24

Ce CSA MJS se tient à la veille des Jeux Olympiques et Paralympiques mais aussi au lendemain d’élections législatives anticipées. L’extrême droite a été battue dans les urnes, son programme raciste et antisocial ne sera pas mis en œuvre