Bulletin « Pour » Retraité·es – FSU – Décembre 2023

La santé n’est pas une marchandise : « 100 % Sécu » !

Notre combat pour l’accès à la santé se heurte toujours au mur gouvernemental : il passe en force (par un vingtième 49.3 !) pour imposer un budget de la Sécurité sociale d’austérité, il s’entête ainsi dans la politique catastrophique d’exonérations de cotisations sociales sans contreparties, il continue à libéraliser, à marchandiser le secteur de la santé et à remodeler le paysage des complémentaires santé au profit du modèle assurantiel contre le modèle mutualiste, le tout faisant fi des résultats catastrophiques que cette politique engendre.

Il y a là un enjeu de société, voire de civilisation. Qu’est-ce qui importe : les profits de quelques-uns ou les besoins en santé de la population ? Le modèle est-il celui de l’hôpital-entreprise, des fermetures de lits, de maternités, d’hôpitaux de proximité, de mauvaises conditions d’accueil dans les EHPAD, des cotisations en fonction de l’âge et non plus en fonction des moyens de chacun·e ? Ne devrait-on pas plutôt développer l’accès à la santé par l’investissement dans les services publics, le remboursement de 100 % des soins prescrits, des cotisations proportionnelles aux revenus, la prévention, la prise en compte des déterminants sociaux qui impactent la santé, etc. ?

Il s’agit d’une question de droits de la population. La réponse de service public et de Sécurité sociale est la seule véritablement à la hauteur de l’enjeu que cela représente. La FSU est déterminée à porter ces combats dans tous les cadres unitaires, en particulier dans le cadre du « Tour de France de la santé » qui se déploie par des initiatives multiples. Signataire des accords sur la PSC dans la Fonction publique dans le contexte dégradé de mise en place de contrats collectifs à adhésion obligatoire qu’elle rejette, la FSU porte haut son mandat de « 100 % Sécu » en tant qu’il érige au cœur du modèle social la solidarité, dont la solidarité intergénérationnelle, comme principe aussi structurant qu’universel

Benoit Teste

PARTAGER
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...

Pourvu qu’ils/elles aient des muscles

Une première publication a été réalisée par le SNEP-FSU, sur la question des tests physiques. Nous prolongeons ici le débat, en discutant certains éléments mentionnés et en proposant des perspectives pour l’institution dans lesquelles il s’agirait d’inscrire notre profession