Les organisations de retraité·e·s font le bilan de la politique d’Emmanuel Macron à leur égard pendant son quinquennat

Les personnes retraitées se souviendront particulièrement du quinquennat d’Emmanuel Macron. Ce n’est pas la première fois que leurs retraites décrochent par rapport à l’évolution des salaires ou à l’évolution des prix, ce n’est pas la première fois que les pensions sont gelées pendant au moins une année, mais c’est la première fois que la valeur nominale des pensions baisse d’une année sur l’autre : en 2019, pour leur déclaration de revenus de 2018, beaucoup de personnes retraitées avaient un chiffre à déclarer plus faible que celui de l’année précédente ! Au final, c’est un quinquennat avec « en même temps » des inégalités accrues, une politique autoritaire rarement aussi contestée dans la rue et une morgue développée vis-à-vis de la population.

PARTAGER
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...

Revalorisation des pensions : nous sommes loin du compte !

Le gouvernement propose dans son projet de loi de revaloriser les pensions de retraite et d’invalidité des régimes de base de 4 % le 1er juillet. Il prétend que cette hausse, cumulée à celle de 1,1 % intervenue en janvier, se rapproche du niveau de l’inflation, qui a atteint 5,8 % en juin.