Circulaire de rentrée : un nouveau dispositif concurrentiel et inégalitaire

cp300622

La circulaire de rentrée est parue ce matin incluant un nouveau dispositif inscrit dans le programme d’E.Macron : 2 heures de sport en plus par semaine

Le SNEP-FSU tient à rappeler :

  • qu’il existe déjà un temps, celui de l’association sportive le mercredi après-midi accessible à toutes et tous pour les élèves volontaires, et qu’en lycée ce temps là n’est même plus respecté,
  • qu’il revendique 4 heures d’EPS pour toutes et tous car c’est le seul temps de pratique obligatoire,
  • que ce dispositif va être de fait inégalitaire compte tenu des spécificités territoriales (équipements sportifs, offre associative ou fédérale) et qu’il renforcera donc les inégalités existantes,
  • que ce dispositif entre en concurrence sur l’utilisation des installations sportives sur du temps scolaire pour l’EPS comme pour le sport scolaire (imposant le remaniement des emplois du temps),
  • que nous ne connaissons pas le mode de financement.

Pour le SNEP-FSU ce nouveau dispositif est une attaque contre le sport scolaire et ne résoudra en rien les problèmes de santé physique contre lesquels le gouvernement déclare vouloir lutter. Le SNEP-FSU continue de revendiquer l’augmentation des horaires d’EPS et le renforcement du sport scolaire seuls dispositifs à même de répondre aux inégalités et de renforcer la pratique sportive de toutes et tous

Augmenter le temps scolaire et les heures d’EPS est donc la seule solution à apporter !

Communiqué de presse SNEP-FSU, le 30/06/2022

PARTAGER
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...

Revalorisation des pensions : nous sommes loin du compte !

Le gouvernement propose dans son projet de loi de revaloriser les pensions de retraite et d’invalidité des régimes de base de 4 % le 1er juillet. Il prétend que cette hausse, cumulée à celle de 1,1 % intervenue en janvier, se rapproche du niveau de l’inflation, qui a atteint 5,8 % en juin.