Bulletin 1004 – Supplément Élections Pro – Décembre 2022

MERCI POUR VOTRE CONFIANCE !

 Grâce à votre persévérance, le taux de participation aux élections professionnelles aura atteint presque 40 %, chez les enseignant·es d’EPS et les professeur·es de sport. C’est presque la moitié de la profession qui aura voté. C’est une performance au regard du contexte électoral : non remise des notices de vote, dysfonctionnements multiples, …

Mais derrière ce taux de participation qui devra être amélioré se cache aussi la loi de transformation de la fonction publique et son attaque majeure contre les organisations syndicales. Le SNEP FSU, reconnu de tout temps chez les enseignant·es d’EPS pour toutes ses actions en faveur de l’EPS, était aussi largement reconnu pour l’expertise de ses commissaires paritaires et le traitement équitable qu’ils faisaient. Le dessaisissement de nombre de prérogatives des CAP incite un certain nombre de collègues à ne plus aller voter, alors que même si le traitement pari- taire n’existe plus pour certaines opérations, le rôle des organisations syndicales reste encore essentiel, que ce soit dans l’accompagnement des recours mobilité ou en CAP recours contre avis.

Le SNEP FSU maintient ainsi de nombreux élu·es que ce soit en comité social d’administration (CSA) ou en CAP et nous continuerons de défendre les intérêts collectifs des personnels ainsi que l’EPS, le sport scolaire et le sport. En accordant votre confiance aux syndicats de la FSU, vous avez permis au SNEP-FSU de continuer ses combats pour la reconnaissance de la discipline et de ses acteurs et actrices dans une école qui ne soit pas celle du tri social et de la concurrence. Après un premier trimestre et une fin d’année difficiles entre réunions, conseils de classes, élèves fatigué·es et quotidien à gérer, comme les fermetures d’installations, le froid des gymnases, … les vacances sont les bienvenues.

Se reposer sera nécessaire pour affronter dès la rentrée la réforme des retraites, les coupes budgétaires, les suppressions de postes et les annonces sur les salaires qui, nous le savons déjà, seront variables et nécessiteront en grande partie des missions supplémentaires.

La FSU a d’ores et déjà appelé à une journée d’actions sur les salaires et conditions de travail au mois de janvier et la riposte contre la réforme des retraites se prépare.

En attendant, bonnes vacances à tous et toutes.

PARTAGER
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...

Faut-il faire remonter les notes du Bac EPS ?

Après 4 années de mise en place du nouveau Baccalauréat, la DGESCO et l’inspection générale souhaitent que la remontée des notes soit réalisée par AFL ou AFLP et non plus une note globale. Les enseignant·es d’EPS vont donc devoir saisir 3 notes pour les attendus de fin de lycée ou 4 pour le lycée professionnel