Le ministère n’écoute toujours pas les alertes du SNEP-FSU

edito sport scolaire

Par Nathalie François

Dès le 9 septembre nous avons réclamé un protocole spécifique UNSS et des évolutions du protocole EPS avec la reconnaissance des groupes d’AS constitués.

Le 1er octobre nous avons demandé d’urgence, une audience pour dénoncer et faire évoluer le protocole UNSS rempli d’interprétations erronées et de sur-prescriptions. Protocole, interdisant les rencontres qualificatives de sports collectifs interpénétrés en intérieur alors même qu’ils sont autorisés en EPS et que ces APSA sont parmi les activités les plus porteuses de prise de licences !

Le 15 novembre nous avons dénoncé l’annulation des cross dans beaucoup de territoires alors même que ces compétitions sont parmi les temps forts UNSS.

Le 8 décembre, nous avons sollicité l’intervention du ministère auprès des préfets qui comptent des domaines de ski alpin dans leurs territoires pour faire respecter l’exemption du passe sanitaire pour les groupes scolaires dont les associations sportives d’établissement.  

Le protocole UNSS a pris fin le 15 novembre mais à ce jour toujours aucun protocole sport scolaire. Les rencontres, y compris celles en extérieur ne réunissant pourtant parfois que peu d’équipes, sont toujours annulées dans de nombreux départements.

Et pendant ce temps, ce sont les animateurs d’AS qui se démènent pour garder leurs élèves motivé·es. Nos élèves se sont inscrit·es dans nos AS car nous leur avions promis des rencontres et compétitions. Mais devant les annulations, et particulièrement en lycée, ils et elles les désertent à nouveau ! Le contexte sanitaire de cette rentrée de janvier 2022 va encore complexifier le fonctionnement du sport scolaire.

Les pratiques physiques et artistiques sont pourtant nécessaires à leur épanouissement et à leur santé tant physique que psychologique, toutes les études l’attestent.

Nous sommes toutes et tous impatient·es de connaitre les premières décisions que le nouveau directeur national de l’UNSS entend prendre pour redynamiser le sport scolaire !

PARTAGER
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
IMPRIMER
Print Friendly, PDF & Email

Nos lecteurs aiment aussi...

Direction UNSS – Le fait du prince

Jean-Michel Blanquer a choisi cette fois de ne pas suivre l’avis consultatif rendu. A la connaissance approfondie du système éducatif et de son sport scolaire, il a préféré porter son choix sur l’expérience du sport de haut niveau